Bien-être et Formations,
École des Métiers d'Avenir (EMA)
Vallée de l'Aunelle, route Nationale
59144 Wargnies Le Grand
Téléphone : 03 27 51 96 14

Le soutien de la naturopathie face au cancer du sein

01/10/2020 -Claire

Octobre : mois de mobilisation en faveur du cancer du sein

 

La naturopathie apporte un complément dans la guérison du cancer du sein, elle ne remplace pas la médecine traditionnelle certes, mais elle vient en renfort et augmente les chances de rémission.

Rappelons que la naturopathie a un rôle préventif, bien s’alimenter, faire de l’exercice physique, se sentir bien dans sa peau, faire attention à ce que l’on mange réduit la probabilité d’avoir un cancer ; c’est pourquoi adopter des bonnes pratiques d’hygiène de vie le plus tôt possible est déterminant pour l’avenir de l’individu.

Vous souhaitez devenir naturopathe, et en tant que futur naturopathe, vous serez forcément amené à accompagner un consultant souffrant d’un cancer, une femme ayant un cancer du sein, il faut y être préparé.

Pour traiter ces patients et leur guérison, le naturopathe utilise différents moyens, les techniques de gestion du stress par des exercices physiques,  pour renforcer les défenses immunitaires (car se savoir être atteint de cette maladie cause forcément un impacte psychologique), l’homéopathie, la phytothérapie et l’alimentation pour soigner naturellement grâce aux vertus médicinales tout en sachant s’adapter à l’individualité de la personne souffrant d’un cancer.

Plusieurs études ont mises en exergue les vertus anticancérigènes de certains aliments :

  • Recommander le poisson, de préférence bio ou sauvage car nous n’en mangeons pas en quantité suffisante, il existe pourtant une nombreuse variété, cabillaud, crevettes, en apéritif, en plat principal, le lieu noir, les huîtres encore plus appréciées durant les fêtes de fin d’année….
  • Privilégier les légumes cuits à la vapeur, les crucifères tels que le brocoli, le chou du Bruxelles, le chou fleur, les alliacées tels que l’ail, l’oignon, l’échalote qui accompagnent facilement les plats, le soja, les champignons et les algues sont de plus en plus appréciés aussi, les légumineuses qui se redécouvrent peu à peu dans notre alimentation (le pois chiche, les lentilles, l’haricot)…
  • Préférer la viande blanche à la viande rouge, le chocolat noir aux chocolats blancs et au lait grâce à ses vertus anti-oxydantes.
  • Et avantager le thé vert aux boissons sucrées et au café, à boire sans modération ; il est conseillé 750ml/jour, veiller à ce qu’il soit bio.

Pour plus de détails, nous vous recommandons l’oeuvre de Béliveau R et Gingras D. Les aliments contre le cancer : la prévention et le traitement du cancer par l’alimentation, Éditions du Trécarré, Canada, 2005, p. 199.

Le naturopathe recommande une diète pour les personnes atteintes d’un cancer pour détoxifier l’organisme, laisser tomber le café, la cigarette, l’alcool pour certains, banir certaines façons de s’alimenter pour d’autres et ainsi aider le foie dans son rôle de filtration.

Ce qui est important, c’est la qualité d’écoute du naturopathe pour s’adapter totalement à son client. Le métier de naturopathe est grandissant car les impactes d’une mauvaise alimentation se font ressentir maintenant. Il a un grand rôle à jouer pour faire changer les moeurs et faire prendre de nouvelles habitudes d’hygiène de vie, c’est une mission d’envergure. Quel joli métier….